Photos

L'image est autant porteuse d'un message que l'écrit. Elle permet de transmettre en un clin d'œil une énorme quantité d'informations. Il faut donc l'utiliser à bon escient !

Petits conseils pour que tes photos soient publiées par les scouts

Privilégie toujours des photos où les scouts portent leur foulard !

  • complicité animateur-scout
  • moments scouts spécifiques : Promesse, Message au peuple libre, Engagement, totémisation, expéditions...
  • relation staffs (d’unité ou de section) avec les parents ou personnes extérieures
  • l’imaginaire (thème de camp via déguisements, décorum, etc.)
  • l’intendance, concours cuisine et cuisine trappeur
  • aspects sécurité (pas de pilotis trop hauts, ou alors avec rambardes, gilets fluo lors des déplacements), hygiène (douches, intendance propre, etc.) et santé (infirmerie)
  • hike et autres déplacements
  • pionniers en activité
  • relation staffs/staff d’unité (TU, CU, échange, dialogue…)
  • ambiance de staff, de petit groupe : en train de rire, de discuter, de jouer…
  • veillées et activités en soirée ou nocturnes

Pilotis surdimensionnés

  • Pour les tentes et autres lieux de vie (coin à manger, sanitaires...) : hauteur maximum de deux mètres.
  • Pour les autres constructions : rambardes de sécurité, rampe... pour limiter au maximum les risques de chute.

Journées crasses

Des scouts attachés les mains dans le dos en train de manger des spaghettis, d’autres posant avec des vêtements dégueulasses ou bataillant à coup de yaourts... Autant de scénarios qui renforcent l’idée que les scouts sont sales. Ce n’est pas l’image du scoutisme que nous souhaitons diffuser. Le but n’est pas de se salir volontairement et le plus possible ou de gaspiller la nourriture sous couvert de jeux.

Scouts ou animateurs avec de l'alcool et/ou une cigarette

Un pionnier en train de fumer, une animatrice buvant une bière pendant son TU, des bacs de bières en arrière-plan... Même si l’alcool est présent dans de nombreuses unités, même si cette consommation est souvent modérée et responsable, nous ne souhaitons pas associer l’alcool ou la cigarette et les scouts.

Scouts para-commandos

Des scouts posant en tenue militaire, maquillés pour une expédition éclair ou en train de pomper en ligne devant le staff... Encore aujourd’hui, le scoutisme est comparé à l’armée. Or, c’est bien le contraire que Baden-Powell, lui-même militaire de carrière, souhaitait : « L’entraînement et la discipline militaires sont exactement le contraire de ce que nous enseignons dans le mouvement scout » (Baden-Powell, Jamboree, octobre 1925). C’est un stéréotype qui a la peau dure et que nous ne voulons pas soutenir.

Régler son smartphone

Sélectionner une taille et une qualité d'image supérieures (JPG fine).

Soigner le cadre

  • Ne pas photographier des gens de dos.
  • Prendre une photo "lisible": faire en sorte qu’on comprenne de quoi il s’agit.
    Exemple : plutôt que de prendre une photo de réunion où les participants papotent en mangeant un sandwich, leur demander de poser, sourire et, au besoin, les mettre en scène pour obtenir une photo plus dynamique.  

Déclencher au bon moment

Les smartphones ont généralement un temps de déclenchement relativement long. Pour éviter de rater le bon moment pour prendre la photo ou éviter d’avoir une photo floue, mieux vaut anticiper sur le déclenchement. Par exemple : compter jusqu’à "trois" pour le sujet, mais déclencher à « deux » puis rester immobile une seconde.

Éclairer le sujet

  • Faire en sorte que le sujet soit toujours éclairé, mais pas par l’arrière (contre-jour). Pour des photos en intérieur, allumer toutes les sources de lumière disponibles le temps de prendre la photo.
  • Éviter d’utiliser le flash.

Ne pas trembler

  • Pour éviter les photos floues, appuyer la main qui tient le téléphone contre un mur ou le tenir à deux mains. Au moment d’appuyer sur le déclencheur, maintenir le doigt enfoncé une seconde de plus que d’habitude pour gagner en stabilité et compenser le temps de déclenchement. Pour éviter de bouger, expirer ou bloquer sa respiration au moment du déclenchement.
  • Utiliser un trépied pour smartphone.

Cadrer

  • Pour donner du peps aux photos, varier les angles de vue et tenter différents cadrages (bouger pour réaliser différents essais, se rapprocher/s’éloigner au lieu d’utiliser le zoom, se placer plus bas ou plus haut que les personnes qu’on photographie…).
  • Tracer des lignes virtuelles pour diviser l’image en tiers de manière horizontale et verticale. Plutôt que de centrer le sujet, le placer à l'intersection de ces lignes.

Nettoyer la lentille

Nettoyer régulièrement la lentille qui sert d'objectif avec un chiffon doux (comme pour nettoyer les lunettes, mais pas d'essuie-tout ni de mouchoir en papier).

Fouiller dans les réglages

Utiliser les réglages prédéfinis (portrait, paysage, etc.) ET les fonctions manuelles (exposition, mise au point) pour voir les différences et se familiariser avec les réglages classiques d’un appareil photo.

Prendre plusieurs photos

Augmenter ses chances de faire une bonne photo en en prenant plusieurs (si besoin, utiliser le mode rafale).

Sauver ses photos en trichant

Si la photo est vraiment ratée (mauvaise exposition par exemple), lui donner un style particulier à l’aide d’applications photos.

Droit à l'image

Des tas de photos sont prises durant les activités scoutes, comment les diffuser ?

  • Que choisir ? Des photos protégées par des mots de passe mais difficilement accessibles ou des photos diffusées largement et accessibles à tous ?
  • Pouvons-nous diffuser toutes les photos ? Doit-on sélectionner les photos que l'on diffuse ? Selon quel(s) critère(s) ?
  • Les éclaireurs et pionniers doivent-ils respecter les mêmes règles que les baladins et louveteaux ?

Le principe du droit à l'image est simple : il faut obtenir la permission de la personne apparaissant sur les photos, et dans le cas de mineurs, de leurs parents. Libre aux parents de refuser que leurs enfants soient pris en photo ou que les photos soient placées sur le site de l'unité, diffusées lors d'un souper ou via les réseaux sociaux.

Il est donc préférable d'expliquer aux parents dans quel cadre leur enfant peut être pris en photo, l'utilisation que l'on souhaite faire des images et les moyens de diffusion que l'unité ou la section utilise.

Autorisation de diffusion

Tu peux formaliser l'accord des parents en leur faisant signer une autorisation de diffusion des photos de leur(s) enfant(s). Cet accord ne vous donne pas tous les droits sur les images : il faudra retirer les photos publiées dés qu'une personne en fait la demande.

Critères de sélection

Quoi qu'il en soit, il faut toujours bien sélectionner les photos diffusées On ne publiera pas de photos à caractère dégradant ou humiliant, de photos avec alcool ou cigarette, de photos incluant une certaine nudité...

Le site de l'unité

  • Réserver la partie photos aux membres qui se seront préalablement inscrits et identifiés à l'aide d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe.
  • Faire apparaître une charte d'utilisation des photos et de Facebook sur le site

Facebook, Picasa, etc.

  • Être prudent : en cas de doute, mieux vaut ne pas publier la photo.
  • Privilégier des accès restrictifs
  • Éviter de placer des photos d'enfants n'ayant pas l'âge requis pour utiliser le réseau social (moins de 13 ans).

Parfois, ce sont les scouts eux-mêmes qui prennent des photos et les diffusent sur internet ou les réseaux sociaux. C'est à toi de les informer sur les règles relatives au droit à l’image. Si tu observes une utilisation inappropriée des réseaux sociaux (harcèlement, moquerie, photos humiliantes, mauvaise image du mouvement scout, etc.), discutes-en avec les animateurs ou les scouts en leur rappelant les règles à respecter.