Un masque pour les grands louveteaux

parlons-en

OBJECTIFS : 

  • Permettre à chaque louvette et à chaque louveteau d’être à l’écoute de ses ressentis et de les partager au groupe.
  • Faire le point sur son état d’esprit par rapport au port du masque pour certains et pas pour d’autres.
  • S’assurer que les louveteaux sont sereins pour la réunion.
  • Permettre aux louveteaux de poser leurs questions.
  • Permettre aux louveteaux d’exprimer leurs craintes éventuelles.

MON RÔLE PENDANT L’ACTIVITÉ

M’assurer que chaque louveteau puisse s’exprimer et que sa parole soit respectée. Chacun est libre de partager ce qu’il souhaite. 

Quand une personne exprime un mal-être, une façon de l’aider est de pratiquer l’écoute active. Inutile de nier ou de minimiser le ressenti (“ce n’est pas grave, ça passera”), un ressenti n’est jamais faux. Laisse le jeune s’exprimer et encourage-le à accueillir ce qu’il vit : “je comprends, je vois...”. Tu peux aussi lui poser des questions ouvertes en lui laissant la possibilité de ne pas y répondre s’il n’y tient pas : “Qu’est-ce que tu souhaiterais...? Qu’est-ce qu’on pourrait faire pour toi ? Penses-tu que cela te serait bénéfique ?”.

  • Explique la situation aux louveteaux : afin de respecter les nouvelles mesures fixées par le Codeco (Comité de concertation), les louveteaux de 3e et 4e année doivent désormais porter le masque, chez Les Scouts, en intérieur.
  • Explique pourquoi porter un masque : « Les gouttelettes respiratoires que l’on expulse en parlant, en chantant, en toussant ou en éternuant constituent l’un des principaux modes de propagation de la covid-19. Les recherches se poursuivent, mais nous savons que des personnes qui ne présentent aucun symptôme peuvent propager le virus, ce qui signifie que l’on peut être contagieux sans même le savoir. » selon l’Organisation mondiale de la santé.
  • Cette mesure ne concerne que les plus grands car les scientifiques ont montré que plus les enfants sont jeunes, moins ils sont contagieux. Il a cependant fallu faire le choix d’une limite d’âge pour porter le masque pour protéger le plus possible les personnes à risque. 
  • Pour que cela n’impacte pas la relation entre les membres de notre meute, les animateurs veilleront à ne pas faire de différences si les louvettes et les louveteaux portent un masque ou non. Ils attendent la même chose de la part des louveteaux entre eux. C’est important de veiller à rester unis et solidaires.

La difficulté majeure mise en évidence par le port du masque pour les enfants est le besoin plus important chez les jeunes de percevoir les expressions du visage pour mieux identifier les émotions.

Afin de montrer que même si on ne voit que le haut du visage, on peut communiquer une expression, tu peux proposer un jeu qui permet de les identifier, avec ou sans masque :

  • Des groupes de 10 louveteaux, composés dans l’idéal de personnes avec masques et sans masques se mettent en cercle.
  • 2 personnes vont au centre du cercle (une personne masquée, une non masquée).
  • L’animateur leur demande, sans que le reste du groupe entende, d’exprimer une émotion avec le visage : colère, tristesse, joie, peur, surprise… (sinon, les 2 louveteaux peuvent décider ensemble sans en informer l’animateur qui peut alors participer à deviner l’émotion exprimée).
  • Le groupe doit identifier l’émotion. 
  • Tout le reste du groupe doit alors exprimer cette émotion avec son visage et regarder autour de soi les visages des autres personnes.
  • L’animateur pose la question : « Est-ce que vous pouvez identifier la même émotion si la personne porte un masque ou non ? »
    Il est très probable que les scouts puissent identifier la même émotion. Si toutefois ce n’était pas le cas, tu leur demandes alors quelle serait la solution pour communiquer son émotion. C’est alors une bonne occasion d’aborder l’importance d’exprimer son émotion avec des mots pour être certain d’être compris !
  • On continue le jeu avec d’autres duos et d’autres émotions.

Selon la taille de la section, il sera peut-être nécessaire de faire des petits groupes de parole de 10 à 15 enfants pour leur permettre de s’exprimer en toute confiance. Consacre-leur le temps nécessaire pour les rassurer.

Les louveteaux auront probablement des questions ou des remarques liées au port du masque et peut-être plus largement d’autres questions en rapport avec le covid.

Réponds le plus franchement possible, avec bon sens et si tu penses ne pas avoir une réponse à une question, dis-le également et propose de te renseigner pour la prochaine fois.

Tu trouveras également ici des pistes pour faire face aux réactions des scouts.

Il s’agit d’une animation SensAction que tu peux vivre entièrement ou en partie en utilisant les cartes Émotions (un nouvel outil créé spécialement pour tes animations ou pour ton staff et super utile à tout moment de l’année !).

Objectifs de l’animation
  • Réfléchir individuellement à son rapport au changement.
  • Échanger avec les autres pour comprendre comment les autres vivent le changement et favoriser l’empathie.
En bref…

Tout change autour de nous. Cette activité invite chaque louveteau à se questionner sur sa capacité à s’adapter et à prendre en compte celle des autres. Avec le staff, aborde le changement sous forme de petit jeu pour les loups, pour la meute. Trouvez tous ensemble des idées qui amélioreront votre vie en groupe.

Tu peux terminer l’activité par un petit jeu ou une chanson qu’ils connaissent bien pour qu’ils repartent sur une note positive.