Situation en Ukraine

Ta mission d’animateur te fait te confronter aux réalités du monde et la manière avec laquelle tes scouts la perçoivent. Aujourd’hui, ce sont des récits et des images de guerre qui se présentent à eux. Tu trouveras ci-dessous de quoi t’aider à réagir à cette triste actualité avec tes scouts.

  • Des conseils pour aborder le sujet.
  • Une activité de base que tu peux mettre en place. Sens-toi libre de l’adapter selon ta créativité et selon tes scouts.
  • Des ressources pour préparer l’activité.

Le scoutisme est un mouvement d’éducation à la paix. Nous sommes certains que, grâce à ton animation, le monde de demain sera meilleur et que le dialogue pourra dépasser la voix des armes.

Conseils

Parler de ce type d’évènement peut ne pas être très évident. “Dois-je leur parler de la guerre ?” Que puis-je leur répondre ?”  Voici quelques conseils pour toi. 

  • Il n’est pas certain que tes scouts, surtout les plus jeunes, aient envie/besoin d’en parler. Il n’est pas nécessaire de forcer le sujet. Par contre, tu peux laisser la porte ouverte. 
  • Certains voudront s’exprimer, d’autres pas. Laisse-leur le choix.
  • Si tu organises un jeu, évite les thématiques guerrières, ou encore les allusions directes aux éléments d’actualité sans les débriefer. 
  • N’oublie pas de tenir les parents informés des sujets abordés en réunion et de laisser le dialogue ouvert avec eux sur la réaction de leurs enfants.
  • Sois attentif aux réactions de chacun : crainte, indifférence, renfermement, rire… Chacun peut réagir différemment à la situation en fonction de sa sensibilité. 
  • Les images ou vidéos d’actualité ne sont pas adaptées à tous les publics. Aborder ce sujet ne passe pas nécessairement par ce genre de médias.
  • Laisse une importante place à l’expression des émotions (les cartes Émotions sont à ta disposition, voir plus bas).
  • Bienveillance, empathie, calme, honnêteté peuvent être de bons maitres-mots.
  • Les clichés arrivent bien vite. Il t’est possible de les déconstruire, mais avec beaucoup de précautions.  
  • N'aie pas peur d’utiliser des mots, de dire la vérité, sans trop imager. 
  • Pars du questionnement des scouts sans leur induire des questions ou des craintes qu’ils n’auraient pas. 
  • "Je ne sais pas” est aussi une réponse, notamment face à des questions très spécifiques. Par contre, le scout a besoin d’être entendu pour se sentir en sécurité. N’hésite pas à le rediriger vers un autre adulte-ressource. 
  • Tu peux organiser des groupes selon leurs connaissances sur le sujet. 
  • Si l’expression semble compliquée, faire dessiner ou modeler de la plasticine peut être une excellente alternative. 
Quelques liens utiles

Déroulé pour une petite activité clé sur porte

1. Discutes-en

En staff, définissez d’abord si vous abordez proactivement le sujet avec les scouts ou si vous ne le faites que s’ils en expriment clairement l’envie ou le besoin.

2. Adapte-toi

N’embarque dans l’animation que les scouts qui le veulent. Il est normal que tout le monde ne réagisse pas de la même façon ou que le besoin d’en parler diffère d’une personne à l’autre. C’est à respecter. Une partie du staff peut s’occuper d’animer les autres scouts normalement.

3. Ouvre un espace de paroles
  • Répartis les scouts en petits groupes (6 à 8 personnes). Cela permettra aux plus timides de s’exprimer plus facilement. 
  • Explique à chacun qu’il est libre de s’exprimer ou non.
4. Expose les faits 
  • Dans un premier temps, invite les scouts à exprimer chacun à leur tour ce qu’ils ont entendu ou ce qu’ils comprennent de la situation en Ukraine.
  • Si besoin, reviens toi-même sur l’exposition des faits. De la façon la plus neutre possible, comme le ferait un journaliste. Pour ce faire, n’hésite pas à utiliser des supports (carte de l’Europe pour situer l’Ukraine par rapport à la Belgique, petites vidéos explicatives, etc.) mais, dans ce cas, pense à bien vérifier tes sources.
5. Écoute les émotions

À l’aide des Cartes Émotions, propose aux scouts d’exprimer leur état d’esprit et comment ils se sentent face à la situation. Pose-leur simplement la question : comment te sens-tu ? Une même carte peut être choisie par plusieurs scouts.

6. Accueille les inquiétudes
  • Invite chaque scout à exprimer ses éventuelles craintes ou questionnements. 
  • Rassure-les en y répondant au mieux et en mettant la cohésion et l’énergie positive du groupe à profit.
7. Clôture l’animation par un moment "dépôt"

Avec des baladins/louveteaux : 
À l’aide des Cartes Besoins, invite-les à formuler les besoins que la situation induit chez eux : besoin de sécurité, de compréhension, de sérénité, d’écoute, etc. 

Pour finir sur une note plus positive, propose aux scouts de partager un message d’espoir (par le dessin, le bricolage, le collage, la peinture ou à l’écrit). Pour les guider dans leur réflexion, tu peux leur demander d’imaginer le monde de paix dans lequel ils vivront quand ils seront grands.  

Avec des éclaireurs/pionniers : 

À l’aide des Cartes Besoins, invite-les à formuler les besoins que la situation induit chez eux : besoin de sécurité, de compréhension, de sérénité, d’écoute, etc. 

Pour finir sur une note plus positive, propose aux scouts de partager un message d’espoir (par le dessin ou à l’écrit) en leur proposant de réfléchir aux questions suivantes :  

  • Qu’est-ce que tu as envie de dire sur l’espoir d’un monde en paix ? 
  • Qu’as-tu envie de faire demain à ton échelle pour t’engager à construire un monde de paix ?

Quelques ressources pour te nourrir

Tu veux t’informer sur le conflit en Ukraine ?  

Le Monde propose une capsule vidéo de 17 minutes pour comprendre l’origine du conflit entre la Russie et l’Ukraine. Cette vidéo explique pourquoi trente ans après la fin de la guerre froide, le fossé entre la Russie et l’Occident n’a jamais été aussi important. Elle détaille également pourquoi l’Ukraine est à ce point importante pour la Russie. 

Touteleurope.eu est le site de référence sur les questions européennes. Cet article explique les origines du conflit et détaille les objectifs de l’Ukraine, la Russie et l’Europe. Un contenu intéressant à découvrir pour comprendre les différents enjeux.

Tu as besoin de support pour aborder le sujet avec ta section ? 

LeSoleil propose un article pour expliquer le conflit aux enfants. Cette ressource est particulièrement intéressante pour faire face aux questions fréquentes des jeunes : Pourquoi cette guerre ? Doit-on craindre une troisième guerre mondiale ? Pourquoi les humains font-ils la guerre ? Pourquoi ce conflit affecte-t-il les autres pays ? Est-ce que je peux faire quelque chose ? Et en bonus, un petit lexique pour mieux comprendre.

Avec ses Niouzz, la RTBF aborde les faits d’actualité avec beaucoup de clarté. Si tu en as l’occasion, projette cette courte vidéo qui explique l’opération militaire lancée par Vladimir Poutine. Dans le cas contraire, propose aux enfants que cela intéresse de la regarder chez eux. Ce lien t’emmène vers les Niouzz de ce jeudi, n’hésite pas à aller voir si des vidéos plus récentes sont sorties entre-temps.

Quel que soit le sujet abordé, le jeune s’exprimera plus facilement avec un support à sa disposition. Les Cartes Émotions & Besoins, disponibles en téléchargement sur notre site, permettent à chacun d’identifier ses émotions, qu’elles soient positives ou négatives, et de les relier à ses besoins. Cet exercice permet au jeune de se connecter à lui-même, de mieux se connaître et de se montrer plus serein face à une difficulté.

Et pour aborder les fake news ? 

Difficile d’aborder des sujets d’actualité avec les jeunes sans les encourager à développer leur esprit critique. Il est essentiel que les enfants et les jeunes soient capables de distinguer les opinions des faits et d’identifier les sources crédibles. Cet article aborde différents aspects sur les fake news de manière accessible et synthétique : que sont les fake news ? Comment se propagent-elles ? Pourquoi leur impact est-il si fort ? Comment les reconnaitre ?