RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : LE POINT

Tu en as certainement entendu parler plus d’une fois : le calendrier scolaire devrait changer en Fédération Wallonie-Bruxelles à partir de la rentrée 2022, dans l’enseignement maternel, primaire et secondaire francophone.
(Nous parlons au conditionnel car quelques étapes législatives doivent encore avoir lieu mais selon les déclarations de la ministre de l’Enseignement et les discussions en cours, la réforme s’appliquera dès la rentrée 2022).

Retrouve sur cette page nos infos sur ce sujet.

Avant tout, rappelons les bases

Quel est le nouveau calendrier scolaire annoncé ?

L’année scolaire serait adaptée pour alterner des périodes de 7 semaines de cours et 2 semaines de congés. Les vacances d’automne et de détente passeraient de 1 à 2 semaines, et les vacances d’été seraient dès lors raccourcies de 2 semaines.

Plus concrètement, l’année scolaire finira en moyenne 5 jours plus tard en juillet (7 juillet en 2023, 5 juillet en 2024, etc.) alors que la rentrée scolaire, elle, aura lieu fin aout (29 août en 2022). Les débuts et fins des vacances d’été ne seront plus à date fixe, comme auparavant, mais changeront chaque année afin que l’école se termine toujours un vendredi et recommence un lundi.

Quelle est la position de la fédération ?

À l’instar des autres mouvements de jeunesse, nous soutenons la réforme et son objectif premier : favoriser le bienêtre des enfants et des jeunes. Cependant, nous avons émis certaines craintes quant à la façon dont celle-ci est mise en place et quant à l’agenda annoncé. Tu pourras retrouver ici  le détail de notre position diffusée l’an dernier, reprenant tous les risques, les opportunités et les pistes de solutions identifiées.

Au vu de la situation politique actuelle et de la manière dont le dossier de la réforme des rythmes scolaires avance (la perspective de voir ce projet modifié ou postposé s’amenuise de jour en jour au vu du large soutien dont il bénéficie), notre fédération a maintenant décidé d’enclencher un large processus de préparation au changement annoncé et de focaliser son énergie sur l’accompagnement des unités et la réduction des impacts de la réforme

Quel est le plan d’action de la fédé aujourd’hui ?

Plusieurs actions sont lancées de notre côté afin d’amorcer le changement positivement et de permettre à toutes les unités d’organiser sereinement leurs camps 2023 et les suivants. Les pistes de solutions sont nombreuses et nous mettons tout en place pour les concrétiser tant que possible.

Depuis plusieurs mois, Les Scouts et les autres mouvements de jeunesse francophones mènent auprès des ministres compétents, un plaidoyer intense pour l’ouverture de nouveaux endroits de camps, en explorant notamment des zones moins couvertes par les camps.

Plusieurs réflexions et concertations sont en cours pour mettre en place des solutions concrètes concernant le manque de tentes. Un subside a déjà été proposés aux unités pour l’achat de nouvelles tentes et des pistes concrètes sont explorées avec le centre de prêt de Naninne pour augmenter la capacité d’emprunt.

La fédération a régulièrement des discussions avec les communes et provinces accueillant de nombreux camps en été, afin d’améliorer l’accueil des camps et d’anticiper les changements induits par la réforme des rythmes scolaires. 

Une attention particulière est également portée à la coordination indispensable avec les mouvements de jeunesse néerlandophones, étant donné le nouveau risque de décalage de nos calendriers de camps.

Depuis la mi-octobre, la fédération est accompagnée par Winova srl dans la réflexion et la préparation d’un plan stratégique de transition, pour aborder au mieux les changements à venir et accompagner sereinement les unités dans la mise en œuvre de solutions.

Pour mener à bien sa mission et prendre en compte tous les points de vue utiles, les intervenants de Winova srl suivent une méthodologie précise et font appel à différents groupes : 

  • le Comité de pilotage du projet ;
  • le staff fédéral ;
  • différents panels de parties prenantes (parents, membres d’équipes d’unités et animateurs) ;
  • diverses ressources, telles que les autres mouvements de jeunesse ou encore des experts sollicités selon les besoins.
Concrètement, quel est l’objectif ?

Au bout du processus de travail commun, notre fédération mettra à disposition des unités un outil d’accompagnement permettant à chaque unité de réfléchir aux impacts attendus sur ses camps et aux mesures d’adaptation qui peuvent être prises. Parce que oui, même les camps qui ne se déroulent pas au début du mois de juillet risquent d’être impactés. Cet outil d’accompagnement s’adresse donc à toutes les unités.

Où en est-on ?

Ce travail de longue haleine a débuté le 18 octobre, avec un premier travail de planification des étapes et de compilation de données (statistiques de camps, nombre d’unités organisant leurs camps début juillet, etc.).

Durant le mois de novembre, les différents panels de parties prenantes ont eu l’occasion de participer à des ateliers pour exprimer leurs questionnements, les impacts de la réforme dans leur organisation, et leurs pistes de solution.

À présent, le mois de décembre sera consacré à des échanges avec le staff fédéral sur ces mêmes questions et à la consultation des divers acteurs externes et ressources expertes.

Le Comité de pilotage espère commencer l’année 2022 avec une première ébauche de l’outil d’accompagnement à soumettre aux membres d’équipes d’unité à la JANU du 29 janvier 2022. Les avis et bonifications de tous les équipiers et animateurs d’unité y seront plus que bienvenues ! Par la suite, les animateurs seront aussi directement consultés via les délégués au cours du mois de février. 

À partir de là, un travail important d’analyse, de compilation et de synthèse devra être réalisé, pour, finalement, traduire le tout en une série d’outils de travail pratiques pour vos unités. Il s’agit d’un chantier d’envergure pour toute notre fédération, le calendrier à tenir est serré et complexe. Nous espérons pouvoir outiller les équipes d’unité face au changement de rythme scolaire dès le printemps 2022.